Welcome

Informations


Voilà quelques années déjà que nous vous donnons rendez-vous avec Patrice Thibaud et son univers inspiré de Tati, Chaplin ou encore Louis de Funès.
Entre musique, théâtre et danse, ses spectacles sont totalement atypiques mais tellement drôles. « Qu’évoque pour nous aujourd’hui nous le mot paradis ?
Séjour des âmes justes après la mort, image idyllique d’une plage de sable fin bordée de cocotiers, hôtel all inclusive pour un séjour enchanteur, pays permettant des placements d’argent hors de tout contrôle, prises de stupéfiant pour rejoindre un éden de bien être, résidences sécurisées coupées du monde et de la réalité mais tellement rassurantes pour personnes âgées, etc…
Nous rêvons tous, à un moment ou à un autre, d’un lieu, d’un moment, d’un état où nous serions totalement dépouillés de toute inhibition et sans entrave. D’un instant, d’une période, d’une éternité où nous pourrions accomplir et assouvir tous nos désirs.
La scène sera le lieu de tous ces désirs et de ces rêves mais sans doute aussi celui de toutes les désillusions. Comment arriver à harmoniser et faire cohabiter l’extase de chacun sans déranger celui de l’autre ?
Notre recherche et notre espoir de sérénité totale et de bonheur absolu ne sont-ils pas voués à un échec certain ? Cherchons-nous au bon endroit ?
On ne pourra parler du paradis, quel qu’il soit, sans évoquer la mort. La mort qui pour certains, troque tout bonheur terrestre pour du néant et pour d’autres au contraire est l’assurance d’une délivrance et d’un bonheur de l’âme éternelle. Chaque culture a sa propre interprétation de ce passage. Triste pour les uns, gai pour les autres on peut, suivant les croyances, pleurer sur une tombe ou danser sur un cercueil.
Welcome Une vision d’un paradis inspirée des photos de John Hinde faisant l’apologie des clubs de vacances anglais Butlin dans les années 60. Des photos, éditées en cartes postales, qui influencèrent profondément à l’époque, le jeune Martin Parr.
Welcome Pas sûr que notre minuscule stratus supporte le poids de nos vanités… » Patrice Thibaud

Be the first to post a comment
You must be logged in to be abble to post comments!
Create my account Sign in